• Noel sous le vent

     

    Noel sous le vent

     

    Poème de Annita
    Noël sous le vent

     


    A l'aube de décembre, les radios résonnent
    De mélodies divines, dans toutes les ravines
    Les chants de bananiers bruissent en sourdine
    De ces "chantés Noël" qu'en veillée on fredonne

    Amis, voisins voisines, leurs maisons abandonnent
    Accourent sur les places aussi gamins gamines
    C'est la fête au village, sur des airs de biguine
    La foule au coude à coude, les gais refrains entonne

    Même le marchand de glace qui passe par les rues
    Réjouit les enfants égrenant sa venue
    De traditionnelles notes de "vive le vent..."

    Les cloches carillonnent, les cœurs endimanchés
    Soufflent des airs de paix de joie et d'amitié
    Et explosent d'espoir «Noël aux quatre vents"

    Noel sous le vent


    28 commentaires
  • Noel aux quatre vents

     

     

    Noel aux quatre vents

     

     

    Noël aux quatre vents

     

     

    Décembre est arrivé et Noël se profile,

    Déjà la ville entière annonce cette fête

    Par une agitation, un mouvement fébrile

    Qui doucement nous gagne et nous tourne la tête.

     

    La joie au fond du cœur, nous attendons l’instant

    Où nous découvrirons des cadeaux merveilleux,

    Dans notre frénésie cette heure cependant

    S’attarde infiniment et nous rend anxieux.

     

    Pourtant, dans ce bonheur, ayons une pensée

    Envers tous les enfants qui sont dans le tiers-monde,

    Pour eux pas de Noël, ni de nouvelle année,

    Il n’est que leur misère à demeurer féconde.

     

    Extrait de "Détente"

     

    Noel aux quatre vents


    29 commentaires
  • Hebergeur d'image

     

    Hebergeur d'image

    Les 13 commandements de la vie :
    - le plus grand handicap, c'est la peur,
    - le plus beau jour, c'est aujourd'hui,
    - la chose la plus facile, c'est de se tromper, 
    - la plus grande erreur, c'est d'abandonner,
    - le plus grand défaut, c'est l'égoïsme,
    - la plus grande distraction, c'est le travail,
    - la pire faillite, c'est le découragement,
    - les meilleurs professeurs, ce sont les enfants,
    - le plus grand besoin, c'est le bon sens,
    - le sentiment le plus bas, c'est la trahison,
    - le plus beau présent, c'est le pardon,
    - la plus grande connaissance, c'est celle de soi,
    - la plus belle chose au monde : c'est l'amitié.
     

     

    Les treize commandements


    27 commentaires
  • La route de  la vie

     

    La route de  la vie

     

     

     La route de la vie est parfois semée d’embuches.

    Pourtant, l’important est de ne jamais oublier que les épreuves

    Ne sont rien de plus qu’une occasion de grandir et d’aller chercher

    Au fond de soi,  une force et un courage qu’on ne connait pas..

     

    Continue de te battre, même si c’est difficile.

    Certaines batailles sont plus longues à gagner que d’autres, mais ne perds pas espoir.

    Quand on est trop dans un problème, on devient aveugle.

    Il faut s'efforcer d'en sortir en prenant du recul et ne plus y penser.

    Ensuite, on peut le voir d'un œil nouveau.

    Prends courage, Regarde une situation à la fois,

    une journée à la fois et éventuellement,

    tu finiras par couper tous les cordons.

     

    La route de  la vie


    24 commentaires
  •  

     

     

    Sous chaque pas que je fais aujourd'hui,

    il y a encore en ma mémoire,

    un petit escalier de bois, au plancher qui craque.

    Qu'y a-t-il de plus beau qu'un escalier que l'on monte,

    au plancher chantant, pour rejoindre la chambre de sa bien aimée...
    Ce petit escalier, murmure en craquant sous nos pieds:

    à partager et à fusionner ces sentiments ardents que le cœur nous procure... 
    Écoutez-le chanter...

    Je crois qu'on ne l'entend vraiment,

    qu'une seule fois dans sa vie.

     

    Des marches vers l'infini... 

     


    24 commentaires